Pentecôte : la colombe de l’ Esprit Saint

mF2DshDM4fZEj0ej5hhk7BhEcsg

 

 

 

 

 

 

 

Des trois personnes divines de la Trinité, l’Esprit est sans doute la plus mystérieuse : personne n’a jamais revendiqué le privilège d’en avoir eu l’apparition, et sa représentation symbolique dans les récites bibliques, depuis la Genèse jusqu’aux Evangiles, par l’image de la colombe, n’est pas de celle qui facilite nécessairement la compréhension, tant elle est paradoxale.

Tout au long de la symbolique judéo-chrétienne, la colombe qui, avec les récits du Baptême du Christ, finit par représenter l’ Esprit Saint, est fondamentalement un symbole de pureté, de simplicité et surtout, lorsqu’elle apporte le rameau d’olivier à l’arche de Noé, un symbole de paix, d’harmonie et d’espérance.

Comme la plupart des représentations d’animaux ailés dans la même aire culturelle, on a pu dire qu’elle signifiait la sublimation de l’ Eros : l’amant du Cantique des cantiques appelle d’ailleurs sa bien aimée « ma colombe ».

Sur certains vases funéraires grecs, elle est tracée « buvant à un vase qui symbolise la source de la mémoire », et cette image est reconduite dans l’ iconographie chrétienne qui, par exemple, dans le récit du martyre de Polycarpe, figure une colombe sortant du corps du saint après sa mort. La colombe a été peinte sur les murs des catacombes, gravée sur des marbres funéraires. Elle entre en concurrence avec le poisson et l’ agneau, symbole des Christ; avec l’ancre, symbole du salut; avec la palme de la gloire céleste. Elle signifie l’ âme sainte, purifiée, prêtre à gagner sa demeure d’ éternité.

Mais, dans l’ Ancien testament, l’action de l’ Esprit est décrit parfois de manière plus vigoureuse. Dans le premier Livre de Samuel, nous pouvons découvrir que l’action de l’ Esprit de Yahwe est annoncé à Saül par le prophète dans un langage fort :

« L’Esprit de Dieu fondra sur toi, tu entreras en délire et tu seras changé en un autre homme … » (I Samuel X,6…10) Et quelques versets plus loin c’est le même mot qui est employé : « L’ Esprit de Dieu fondit sur lui … » Le verbe dont il est fait usage évoque l’action en vol suspensif de l’oiseau prédateur puis la soudaineté de sa façon de fondre sur sa proie.

Cette image, sans aucune mièvrerie, est à rapprocher, pour comprendre une des manières d’agir parfois de l’Esprit, de celle du « violent coup de vent » et des « langues de feu » du texte des Actes des Apôtres. Certes l’Esprit agit souvent par la persuasion, par la douceur et la patience, ce qui ne l’empêche pas de nous secouer d’autres fois, avec une certaine violence, depuis le chemin de Damas de Paul de Tarse jusqu’à Paul Claudel.

Celles et ceux qui écoutent la voix de l’Esprit ne peuvent longtemps demeurer dans la tiédeur et l’alanguissement : « je suis venu apporter le feu sur la terre … »( Lux XII,49). Celui qui a jeté ces paroles ardentes avait été prophétisé par Jean le Baptiste comme Celui qui baptiserait « dans l’Esprit Saint et le feu. » (Mt.III, 11)

L’ Esprit Saint n’est pas un compagnon de tout repos ! Et cela est si vrai que nombre de celles et ceux qui ont suivi son appel ont dû aller jusqu’au bout du don de leur vie. Jusqu’au prix du sang.

Il y a deux grâces conjointes dans le Baptême : celle de l’ immersion qui nous fait consentir à mourir à quelque chose de morbide en nous, et celle de l’ émergence qui est le cri, l’appel de l’ Esprit à un autre devenir, à une renaissance. Cette émergence n’est possible qu’avec le souffle, l’ardeur, le feu d’une passion qui nous hisse toujours au-dessus de nos médiocrités et de nos tiédeurs.

Cette passion amoureuse est celle du Désir de Dieu pour l’homme, parce que l’homme manque à Dieu et que l’homme fait l’expérience douloureuse du manque de Dieu.

 Père Alain de La Morandais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s