Le prêtre Alain de La Morandais à Phalempin : «Il faut arrêter d’être faux cul»

PUBLIÉ LE 21/01/2015 // LA VOIX DU NORD

PAR MARIE-CATHERINE NICODÈME

Le prêtre médiatique Alain de La Morandais n’est pas en odeur de sainteté dans l’Église. Il appelle cette institution à plus d’ouverture et à revenir aux messages de l’Évangile. Il présentera jeudi soir à Phalempin son dernier livre, « Lettre ouverte aux fidèles et rebelles de l’Église ».

 Alain de La Morandais, présent aux Rencontres littéraires demain à Phalempin, appelle dans son dernier livre les fidèles de l’Église à s’ouvrir. Photo D. R. Yves Tennevin

– Qu’avez-vous pensé de la demande inattendue du pape aux catholiques de ne pas procréer comme des lapins ?

« Elle m’a beaucoup amusé. Ce n’est pas un langage très pontifical. Il a pris une image simplifiée, populaire, pour expliquer que nous ne sommes pas au niveau des animaux. C’est surtout un appel à la responsabilité qui s’adresse principalement aux Philippins. C’est à prendre au deuxième degré. Le pape François est un homme intelligent. C’est aussi une façon de dire que derrière la procréation, il y a surtout l’éducation. »

– Il défend une paternité responsable et en même temps, la contraception médicale reste interdite, c’est paradoxal…

« Ce ne sont pas les lapins qui m’ont gêné mais ce retour aux méthodes dites naturelles. Quand j’étais aumônier de lycée, je rencontrais des mamans qui me disaient qu’elles ne pouvaient pas aller au-delà de deux-trois enfants. Pour moi, comme le dit très bien Thomas D’Aquin, le péché est d’aller contre sa conscience. »

– Demain soir, à Phalempin, vous présenterez votre livre « Lettre ouverte aux fidèles et aux rebelles de l’Église ». Que leur dites-vous ?

« Pour les rebelles, s’il y a des choses qui vous choquent, ne quittez pas l’Église, c’est important. Le Christ ne nous emmerde pas avec la sexualité, la contraception… Si vous voulez faire bouger les choses, restez. Comme moi ! Ne laissez pas la place aux conservateurs qui gardent leur doctrine et se replient sur eux-mêmes pour se protéger. Tout ça, c’est contraire à l’Évangile, au Christ qui part à la rencontre de tous.

Aux fidèles, je leur dis : Ouvrez-vous. Allez rencontrer les pauvres. Optez pour la collégialité. Non pour cette pyramide cléricale avec un monarque absolu. Dans certains pays, les prêtres peuvent se marier, avoir des enfants. »

– Concernant le mariage homosexuel, vous avez indiqué y être favorable avant de changer d’avis. Quelle est votre position ?

« Mes propos ont mal été interprétés. J’ai dit que je préférais voir un enfant élevé par un couple homosexuel plutôt que, prostitué dans les rues de Manille. Avec cette question, il faut être en vérité. Ce qui m’a gêné dans ces manifestations de cathos est de dire que l’homosexualité menace la famille. C’est faux ! Ce n’est pas facile à porter. Mieux vaut être en vérité et accepter la personne telle qu’elle est. L’Église aurait mieux fait d’accepter le PACS, on n’en serait pas là aujourd’hui. »

– Vous n’êtes pas en odeur de sainteté dans l’Église. Quel regard portez-vous sur cette institution ?

« Quand on ouvre sa gueule, on ne fait pas carrière. Je n’ai pas fait carrière. C’est un choix. Je me suis aussi occupé des harkis, ce n’était pas très bien vu non plus. Je prends tout ça pour une grâce. Pour moi, seul le message de l’Évangile compte. Par contre, j’ai beaucoup d’espérance pour l’Église, grâce au pape justement qui reprend l’esprit du Concile qui était jusque-là mis sous le tapis. »

– Dans les médias, vous n’hésitez pas à confier votre difficile combat contre votre libido ou des sujets tabous. Pourquoi ?

« Il ne faut pas être faux cul. Le célibat, c’est difficile. Mais j’ai beaucoup plus d’admiration pour les gens fidèles qui réussissent leur mariage, l’éducation des enfants. Ce sont des saints. Moi, je n’aurais pas pu. »

Rencontre ce jeudi, à 20 heures, 6, rue Léon-Blum, à la médiathèque de Phalempin. Entrée libre. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s