Baptême du Seigneur, Marc I, 7-11

bapteme-du-seigneur                 « Et des cieux vint une voix … » (Mc.I,11), écrit Marc dans le récit que nous venons d’entendre du Baptême du Christ; « …et des cieux vint une voix… » (Jn.XII,28), pouvons nous lire dans l’évangile de Jean, lorsque, devant des étrangers, Jésus annonce sa glorification par sa mort, c’est à dire dans le baptême par le sang. A chaque fois, c’est la voix du Père qui se fait entendre, non seulement à son Fils mais à ceux qui sont témoins de l’évènement : Jean le Baptiste et des Juifs au bord du Jourdain, et plus tard, à Jérusalem, au lendemain du triomphe des Rameaux, devant des Grecs.

Celui qui était la Source même n’avait pas besoin d’être purifié par les eaux du Jourdain : c’est sa propre immersion qui, au contraire, purifiait pour toujours toutes les eaux de la terre lorsqu’elles serviraient au Baptême. Celui qui était sans péché, sans aucune blessure originelle, n’avait pas besoin du baptême sacramentel : demandant à passer par ce rite, le Christ annonce prophétiquement la source de toutes grâces, en prolongeant l’appel à la conversion commencé par Jean le Baptiste par ce qui sera l’institution proprement dite du sacrement baptismal.

Mais surtout, dans cet épisode public, relaté par les quatre évangélistes, le Christ est désigné pour la première fois par la voix du Père comme le témoin de la Gloire divine. Et rien de moins que le témoin le plus proche puisque le Fils même du Père. Jean dit du « Verbe qui s’est fait chair », « nous avons vu sa gloire, gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique »(Jn.I, 14). La première manifestation publique de cette gloire a bien lieu au moment du Baptême, et en constitue le sens le plus fondateur. « Je ne le connaissais pas », avoue le Baptiste, »mais c’est pour qu’il fut manifesté à Israël que je suis venu baptiser dans l’eau »(Jn.I, 31)

L’épisode des mages annonçait une autre « épiphanie », celle de ce Baptême par lequel la voix du Père se prononce et authentifie Celui qui manifeste sa Gloire comme son propre Fils. Le baptême du Fils révèle la signature du Père : sa Gloire ! La « gloire » de Yahwe, dans l’ancien testament, était la manifestation de la Présence de Dieu : son éclat était si redoutable que nul vivant ne pouvait Le voir. C’est un feu, bien distingué de la nuée qui l’accompagne et l’enveloppe. Cette lumière éclatante, dont le reflet irradiera la face de Moïse sur le mont Sinaï, exprime la majesté inaccessible et redoutable de Dieu. Elle s’exprime aussi dans l’orage, ou bien dans la colonne lumineuse qui précède le peuple juif dès sa sortie de l’ Egypte, ou bien encore comme prenant possession du Temple de Salomon à Jérusalem. Tamisé jadis par la nuée, l’éclat de la Gloire divine est comme filtré par l’humanité du Verbe incarné, qui laisse échapper sa luminescence naturelle au moment de la Transfiguration.

A peine la joie de la Nativité a-t-elle provoqué les chants de gloire des messagers célestes que le massacre des innocents et l’exil sont venus planter l’ombre de la Croix, c’est à dire du baptême par le sang. Jean Baptiste en aura aussi la prescience personnelle lorsqu’il dira du Christ : « Il faut qu’il grandisse et que moi, je diminue. », comme le Fils dira lui-même : « Il est bon pour vous que je m’en aille. »

Nous ne pouvons pas en rester naïvement à l’émerveillement de Noël et des mages. Immersion dans le tombeau du Christ – les flots du Jourdain sont le symbole prophétique des eaux de la mort ! – pour renaître, tel est le sens mimétique profond de tout baptême.

Jean l’ Evangéliste le rappelle lorsqu’il écrit :

« C’est lui qui est venu par l’eau et par le sang : Jésus Christ, non avec l’eau seulement mais avec l’eau et avec le sang. » (I Jean, V,6)

Père Alain de La Morandais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s