Le vin et le désir d’infini

o-VERRE-VIN-ROUGE-facebookSelon une certaine tradition, on ne trinque pas avec du champagne. Les coupes ou les flûtes ne se heurtent pas pour sonner. Pourquoi ?

Afin qu’un plaisir soir parfait, dans son ordre – qui ne peut être que relatif ! – , il faut que les cinq sens y participent. Pourquoi ? Parce que nous recevons et nous communiquons par les cinq voies que sont l’oreille, la peau, le nez, la langue et l’oeil. Par ces medias essentiels de notre corps, nous pouvons accueillir les dons premiers du Créateur par lesquels Il nous donne ses paroles premières, incessantes et initiatiques. Par le corps d’abord, nous pouvons devenir des êtres priants, en accueillant activement ce que peut nous dire Dieu de sa Vie de Créateur, ayant pris chair, puisqu’Il nous a dotés de ces moyens premiers qu’il nous revient de faire passer du passif à l’actif.

Accueillir activement par les cinq sens, c’es faire passer du physique seul au mental : c’est faire réverbérer la sensation jusques dans la prise de conscience de l’intelligence pour en déployer tous les effets intérieurs de satisfaction. Accueillir activement par les cinq sens, c’est, devenant tout ouïe, passer d’entendre à écouter; c’est, devenant toutes pores, passer du sentir au ressentir; c’est, devenant toutes narines, passer du simple respirer au humer; c’est, devenant tout en perception de saveurs, passer du goûter au savourer; c’est enfin, devenant tout yeux dessillés, passer du regarder à admirer.

Dans le cas du vin, nous le regardons, nous le touchons du regard, nous le humons et avant de le savourer, si ce n’est pas un champagne, nous trinquons pour satisfaire l’oreille. C’est par l’organe médiateur de la langue et de son habitacle, avec le palais et son liquide circulateur et révélateur, la salive, que nous devenons capables de découvrir la Saveur : « Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ! », dit le psaume. L’objet du goûter est ce qui est Bon :  » … et Dieu vit que cela était bon. » (Livre de la Genèse) Dans le sens le plus large, on goûte la beauté du jour et celle de la nuit, les prés et les forêts, les animaux … tout ce qui est créé par la Bonté divine. Toute forme de bonté participe à la parfaite Bonté divine, ce qui revient à dire que goûter et célébrer ce qui est bon dans la Création est action de louange, de prier, de célébrer le Créateur. Dans le sens plus précis qui nous retient, nous allons réfléchir à ce que nous savourons par la bouche, par le goûter.

En nécessité première, nous goûtons pour manger ou pour boire, pour vérifier, si c’est non seulement mangeable ou buvable mais appétissant ou délectable. Accompagnant l’obligation comestible, le plaisir, par anticipation, pousse à la fois à goûter puis à savourer et, enfin, à faire mémoire du bénéfice acquis. Anticiper, c’est deviner – ne serait-ce que par l’odeur et la vision ! – la qualité gustative du produit désiré, s’en faire une petite fête apéritive qui sera d’autant plus réussie que l’objectif atteint dépassera dans la réalité ce qui avait été imaginé. C’est ainsi que de nombreuses personnes commencent pour ainsi dire leur repas en faisant leur marché ou en descendant dans leur cave pour choisir et préparer le vin en fonction des nourritures solides; Tout ce temps qui précède l’instant, relativement très bref, où le radis qui va craquer sous la dent et sa saveur poivrée picoter la langue, où la bouchée de sole meunière sera suffisamment ferme et tendre pour ne pas cacher un goût spécifique sous une matière sans consistance, où la goulée de muscadet me rendra à l’imaginaire du bord de mer, tout ce temps qui précède participe déjà dans mon imaginaire au moment plus ponctuel de la saveur savourée. Avant ce temps, pendant ce temps – dit plus précisément de dégustation – et après ce temps … Savourer indique donc un rapport au temps, ce qui induit une patience pour ne pas précipiter le juste moment d’introduire dans la bouche, pour ne pas l’accélérer par l’avidité, par la compulsivité

Père Alain de La Morandais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s