Sainte Marie, Mère de Dieu

32568fb2A l’occasion de la fête de la Visitation

Heureuse celle qui t’a porté et allaité, lance un jour une femme à Jésus ; heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui l’observent, lui répond-il (Lc.11, 27-28). Cette réponse fait écho à l’autre, que Jésus avait adressée, quelque temps auparavant, aux gens qui le prévenaient que sa mère et ses frères se tenaient dehors pour le voir : Ma mère et mes frères, leur déclare-t-il, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique (Lc.8, 20-21).

Pour bien comprendre le titre de Mère de Dieu ((Théotokos) qu’à partir du Concile d’Ephèse, l’Eglise va donner à Marie, il faut nous rappeler )ces paroles de Jésus, qui situent le mystère de la maternité de Marie au-delà des lois de la seule biologie. Marie est Mère de Dieu, oui, bien sûr, parce qu’elle a donné le jour à Jésus, Dieu avec nous, mais elle est plus Mère de Dieu par son écoute et la mise en œuvre de la Parole vivante de Dieu qu’est son fils, que par les 9 mois de sa grossesse, cependant nécessaires pour la pleine réalisation du dessein de Dieu. Comme la femme que Jésus invitait à dépasser son admiration pour Marie, sa mère biologique, selon l’expression employée aujourd’hui par rapport à l’adoption, nous devons chercher plus loin ce que recouvre son titre de Mère de Dieu.

 Si Dieu nous donne tout dans son Fils, Il ne peut nous forcer à l’accueillir ; car, pour que le don de Dieu porte son fruit, il nous faut d’abord reconnaître la divinité du Christ et ensuite nous engager à participer à sa mission. Il y a là un signe de l’amour de Dieu pour nous : Dieu ne nous sauve pas sans nous. On a traduit cet article de notre credo par la formule : Dieu a besoin de nous pour accomplir son œuvre de salut, ou encore : il veut nous associer à son dessein de salut. S’agissant de l’incarnation de son Verbe, il fallait donc qu’une femme mette à sa disposition sa capacité d’enfanter ; il y allait du réalisme de la venue au monde de son Fils. Aucun de nous, certes, n’est Marie, mais tous, nous avons une capacité propre à mettre au service de Dieu, pour la réalisation de son œuvre. Sans doute, cette capacité est-elle déjà un don de Dieu, mais un don fait en vue de la croissance du corps tout entier qu’est l’humanité. Nos talents se développeront donc d’autant plus qu’ils seront mis à la disposition du dessein de Dieu, utilisés pour Lui.

Peut-être ne réalisons-nous pas assez que nous avons une place, et irremplaçable, dans l’histoire du salut. Inutile, ici, d’invoquer nos limites ou nos faiblesses : Dieu nous a créés et choisis pour coopérer à sa création, pour collaborer, dans le Christ, à son œuvre de rédemption. Encore une fois, dans son amour pour nous, Dieu nous désire libres. Considérons donc notre vie, même si elle nous semble insignifiante, comme le lieu et le temps de réaliser le désir profond de Dieu. Oui, notre existence a du poids à ses yeux, et notre participation à son oeuvre Lui est nécessaire.

S’ajoute ici un autre aspect : nous ne sommes pas, pour Dieu, des employés, encore moins des outils. Nous sommes, Saint Paul nous le rappelle, ses fils. Saint Jean nous rapporte d’ailleurs des paroles fortes de Jésus : Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis ; ou encore : vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande… Jésus lui-même situe, et de façon privilégiée, sa relation aux siens dans le registre des relations familiales : nous sommes sa mère, ses frères, ses sœurs, si nous l’écoutons et le suivons. Là encore, nous avons une prise de conscience à faire et toujours à raviver : Jésus est, pour nous, plus proche que nos plus proches ; nous sommes, pour lui, les membres de son corps. Aucune image, bien sûr, n’exprime la plénitude de cette mystérieuse communion, mais toutes nous la font toucher du doigt, toutes sont importantes à retenir et à méditer dans notre cœur, comme Marie. Soyons dans l’action de grâce pour l’œuvre de Dieu que nous sommes, et renouvelons l’offrande de notre vie à la louange de sa gloire.

Père Alain de La Morandais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s