L’Abbé de la Morandais : le paradoxe du clan Le Pen

Capture d’écran 2014-01-08 à 10.08.02

Dans l’émission 2 diffusée sur Paris Première, Anne Roumanoff explique que certains points d’un de ses sketchs n’ont pas plu à Marine Le Pen, la présidente du FN, et notamment les allusions en rapport avec le père de celle-ci. La comédienne ajoute que c’est un point qui reste souvent difficile à appréhender quand elle donne une représentation sur scène. De son côté, l’Abbé de la Morandais revient sur sa rencontre marquante avec Jean-Marie Le Pen sur le plateau de LCI. Il se rappelle notamment avoir déstabilisé le politicien en remettant en question le fondement de son engagement politique pour la famille dans la mesure où celui-ci est divorcé.

>> Retrouvez l’extrait de cet échange sur paris-première.fr >>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s