Des intégristes catholiques

21898_chapelet_440x260Des questions me sont souvent posées sur les intégristes disciples de Mgr Lefebvre et la légitimité de leur action.

Je les connais depuis longtemps. Pendant la guerre d’Algérie où j’étais officier SAS, ils sévissaient dans une revue appelée « Verbe », patronnée par Mgr Lefebvre, qui connut une certaine influence dans les milieux putschistes. Des articles signés Cornelius justifiaient ouvertement l’usage de la torture !

Etudiant en théologie au Séminaire Français de Rome, pendant le Concile, je fus témoin des agissements d’un groupuscule autour de Mgr Lefebvre (ancien de ce Séminaire pontifical) organisant déjà la résistance contre le Concile. En tant que Doyen des séminaristes j’en ai référé alors à Mgr Etchegaray. Personne n’a pu dire plus tard de bonne foi qu’on ignorait ces prolégomènes.

Plus tard, aumônier de Lycée dans le XII ème à Paris, nous eûmes à subir, en 1970, leur violence physique lors d’un gospel organisé à St Eloi (XII ème), sous la présidence du cardinal Marty : un commando piloté par un certain ancien officier, appelé Prudhomme, envahit l’église en faisant violence à tous les fidèles présents. La police dut procéder à l’évacuation du lieu de culte.

En 1977, ils occupèrent de force l’église de St Nicolas du Chardonnet et pour répondre à cet acte scandaleux nous avons organisé un meeting non-violent de protestation à la Mutualité : un commando armé de casques et de barres de fer intervint, sous l’   oeil passif de la Police, pour briser ce rassemblement pacifique. Je sus plus tard par un diacre policier qu’ils avaient bénéficié de la bienveillance de Bernadette Chirac, alors à l’ Hôtel de Ville de Paris.

Enfin, alors qu’existait la 5 ème chaîne de télévision, une émission en direct, appelée « Duel sur la 5 » me mit en face à face contre l’abbé Laguerrie, alors responsable de l’occupation de St Nicolas du Chardonnet.

Les intégristes lefebvristes ne me sont pas des inconnus et je suis bien placé pour connaître leurs méthodes violentes, leur caractère d’inquisiteur et leur Dieu vengeur.

Je viens de lire la lettre envoyée par Benoît XVI aux évêques. Certes son humilité à reconnaître ses erreurs est touchante, ainsi que sa blessure de se sentir mal aimé mais la question est ailleurs : ne pas savoir qui sont réellement les lefebvristes, leur antisémitisme traditionnel, pouvant aller jusqu’au négationnisme, relève de l’incompétence et démontre au monde entier combien cet îlot du Vatican apparaît complètement coupé des réalités dans lesquelles nous vivons. Tout se passe comme si notre pape était entouré d’un tout petit premier cercle le protégeant des vicissitudes de l’humanité ordinaire dont nous sommes. Un exemple, qui n’a rien à voir avec les intégristes ou même l’excommunication fulminée par l’archevêque de Recife (Brésil), et que l’on me brandit dans le monde des medias : en pleine crise financière mondiale, le Pape n’a-t-il donc rien de fort à nous dire sur les excès du capitalisme et la cupidité des manipulateurs financiers ?

Père Alain de La Morandais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s