Editorial de Jean-Pierre Mignard dans « Témoignage chrétien »

Le bas bruit de l’ordre autoritaire

Par Jean-Pierre Mignard

Unknown

La mort le 11 septembre d’un jeune homme de 19 ans, Anthony Asli, tué apparemment de dos par le bijoutier Stéphane Turk, 67 ans, qu’il venait d’agresser, a entraîné une vive polémique dans tout le pays.

La mort le 11 septembre d’un jeune homme de 19 ans, Anthony Asli, tué apparemment de dos par le bijoutier Stéphane Turk, 67 ans, qu’il venait d’agresser, a entraîné une vive polémique dans tout le pays.

Les faits : un bijoutier de Nice est braqué et molesté par un délinquant qui s’enfuit sur un scooter conduit par un complice. Le commerçant sort de sa boutique, fait feu et tue son agresseur.

S’il a tiré pour se défendre, pour protéger sa vie, il s’agit d’un cas de légitime défense. Le crime est alors pénalement exonéré. S’il a fait feu dans le dos de son braqueur, sans que sa vie ne soit menacée, nous sommes face à meurtre.

ÉTAT DE DROIT

Immédiatement, la profession des bijoutiers de la région s’est mobilisée en faveur de son collègue, mis en examen pour homicide volontaire par un procureur précis et rigoureux, et laissé en liberté avec bracelet électronique.

Immédiatement, la droite niçoise et l’extrême droite, si proches l’une de l’autre, se sont relayées place Masséna pour assurer de leur solidarité, qui… le mort ? Non, le tireur.

Certes celui-ci était choqué par la violence de l’agression. On le comprend. Mais n’est pas justifiable en droit le fait de tirer sur un homme qui s’enfuit. Dans un État de droit, le monopole de la force n’appartient à personne d’autre qu’à l’État, sauf circonstances extrêmes. Celles-ci étaient graves, mais pas extrêmes.

CAMPAGNE CONTRE LE LAXISME

En 1982, l’association « Légitime défense », dirigée par un ancien président de la Cour de Sûreté de l’État et un président honoraire de Cour d’Assises, avait lancé une campagne contre le laxisme, fustigé la gauche et prôné le rétablissement de la peine de mort. Signataire du protocole 6 de la Cour européenne des droits de l’homme, la France est, heureusement, protégée de tout revirement venant d’un gouvernement futur non abolitionniste.

Les objectifs sont les mêmes aujourd’hui. Les liens souterrains avec le FN, très présent lors des manifestations de soutien, sont incontestables. Un processus de déstabilisation de l’esprit public et de désobéissance à la loi a sournoisement commencé. Vous avez dit vigilance ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s