De la présomption

Luc XIV,25-33

 L’évangéliste nous raconte brièvement l’histoire d’un bâtisseur et d’un chef de guerre qui, tous deux, présument de leurs forces: ils pèchent par présomption .La présomption est parfois nommée une espérance perverse. Espérer (expectare), c’est attendre de quelqu’un, regarder vers un autre de qui on attend un bien qui nous dépasse, et la force pour y parvenir . Ainsi l’espérance est-elle une vertu théologale puisqu’elle consiste à attendre avec confiance Dieu de Dieu . Autant dans l’Ancien Testament, Dieu parait se plaire à défier tout ce que nos calculs humains seraient arrivés à trouver, autant saint Paul rappelle que la force du chrétien n’est pas en lui mais en Dieu en qui il se confie . Lorsqu’il est faible, c’est alors qu’il est fort (II Cor. XII,10) et qu’il peut tout en celui qui le fortifie (I Cor.I,18-31). Nous avons besoin de l’action prévenante de Dieu pour savoir ce que nous avons à demander (« Nous annonçons ce que l’oeil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas monté au coeur de l’homme, tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. »I Cor.II,9), ces merveilles insoupçonnables. Et de même avons nous besoin de Dieu au long de la route pour tenir et persévérer. Confiance donc en la fidélité de Dieu, mais qui ne supprime pas l’effort humain, la lutte et la persévérance dans l’exercice des vertus (« Aux riches de ce monde, recommande de ne pas juger de haut, de ne pas placer leur confiance en des richesses précaires mais en Dieu qui nous pourvoie largement de tout, afin que nous en jouissions. »I Tim VI,17)Dès lors, la malice de la présomption résidera dans un excès de confiance, une attente désordonnée et téméraire de la fin surnaturelle et des moyens pour y parvenir : l’homme vise, comme proportionné à ses forces, un bien qui dépasse sa puissance; il se figure mériter son salut et la vision divine éternelle par ses propres forces naturelles ou par la simple observation des lois morales (« J’ai pas tué, j’ai pas volé … ») C’est là contredire le caractère gratuit du don de la persévérance, ou bien c’est espérer le pardon divin sans pénitence ni réparation, la gloire sans mérite; c’est retarder sa conversion, multiplier les fautes sous prétexte que la Bonté divine pardonne tout et aisément. St Thomas voyait dans la présomption un péché contre l’Esprit, car une telle présomption fait qu’on ignore, qu’on rejette ou méprise l’aide de l’Esprit Saint . C’est un excès de confiance en la puissance et la bonté divines, qui porte à trop attendre de Dieu sans demander assez à soi même, et sans se mettre dans les dispositions requises pour recevoir cette aide de Dieu.

Les théologiens distinguent deux formes de présomption : l’hérétique et l’ ordinaire . La première implique une erreur doctrinale : c’est, soit l’erreur du pélagien qui croit pouvoir être sauvé par ses seules forces, soit celle d’un surnaturalisme qui, ayant confiance en Dieu pour assurer son salut, n’accepte pas les conditions fixées par Dieu : pour obtenir le secours divin, on se fie uniquement et totalement au Christ en négligeant de s’engager soi-même par des actes vertueux . Moins grave est la présomption ordinaire qui, sans détruire le motif de l’espérance, en vicie l’exercice par une certaine témérité : on persévère dans le péché sans craindre de lasser la patience de Dieu; ou bien on assume des charges trop lourdes sans la moindre circonspection, en arguant avec légèreté de l’ « aide de la Providence ».

Finalement ce qui est décevant dans la présomption, c’est que Dieu est bafoué parce qu’il est trop « bon », parce qu’on abuse de sa miséricorde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s