Jacques Verges : De mon propre aveu

9782363710536Résumé

L’avocat revient sur les personnalités qui l’ont marqué ou influencé durant sa carrière, de Nehru à de Gaulle en passant par Che Guevara et Malcolm X, et s’interroge sur son propre parcours, les enjeux de son métier et son goût pour le danger.

Quatrième de couverture

Que sait-on de Jacques Vergès ? Que sa naissance d’un père consul de France et d’une mère vietnamienne, dans les années 20, le plaça d’emblée sous les auspices d’un destin révolutionnaire. Qu’il ne put résister à l’appel de Charles de Gaulle parce qu’il était général, condamné à mort par le gouvernement de Vichy… Qu’il embrassa les rangs du communisme dans la plus grande indiscipline. Qu’il tirerait de Che Guevara le brouillard de ses bouffées de cigares et de Mao ses plus sinueux jeux d’ombres. Qu’il deviendrait l’avocat du F.L.N. en particulier et de l’anticolonialisme en général, et rencontrerait la future mère de ses enfants, une poseuse de bombes, à la sortie d’une salle de torture. Qu’il s’enfoncerait toujours plus loin dans cette mystérieuse zone de turbulences et d’aventures qui s’étend entre la condamnation, qu’elle soit morale ou judiciaire, et la mort. Plaidant les causes désespérées, retournant les cartes du destin, confrontant les crimes les plus abominables aux culpabilités rampantes des sociétés policées. Mais condamné, Jacques Vergès l’est lui-même. Comme nous tous tôt ou tard. Loin d’être morne, le soir de sa vie est cependant un grand soir. Où l’amour rejoint l’évocation d’ombres innombrables et bouleversantes : compagnons d’armes, amis fidèles et héroïques, amantes éperdues mais aussi figures de criminels, de bourreaux et de suicidés.

Se donne à lire, ici, l’énigme d’un destin aussi rebelle que romanesque, parfois facétieux, où court en filigrane le regard le plus tendre comme le plus grave sur la vérité de l’âme.

Servi par une verve éblouissante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s