Le Pasteur Matt Marvane chez My Major Company

On ne peut parler de Matt Marvane sans évoquer les valeurs chrétiennes qui parcourent son album Un coin de Paradis. Si ce premier disque illustre bien quelque chose, c’est que la jeune génération est encore capable d’afficher sa foi, sans en rougir.

Matt Marvane est un jeune chanteur de 30 ans qui a la particularité d’être pasteur, papa, bien dans son couple et bien dans son époque. Il est porteur d’une parole symbolique qui montre l’ouverture des chrétiens sur le monde, bien loin de certaines idées reçues. Les textes de ses chansons témoignent qu’il faut ouvrir son cœur, porter l’espérance grâce à des moments d’unité et de bonheur, des petits rien. En bref, montrer la joie de croire et d’être aimé sans faire de prosélytisme. Les auditeurs savent qu’il est pasteur et en tireront les conséquences face à cette joie que Matt Marvane attribue explicitement au Seigneur dans la chanson Tu es tout pour moi.

Depuis son plus jeune âge Matt Marvane communie à deux dimensions qui rythment sa vie et ses ambitions.

D’abord, la religion chrétienne. Lui-même fils de pasteur, il fréquente l’église où son père exerce son ministère et où il peut approfondir progressivement sa foi jusqu’à partir à 20 ans en Angleterre pour faire des études de théologie.

D’un autre côté, la musique. A 6 ans il commence le piano et à 10 ans, il se met à donner ses premiers « concerts » en public. Peu à peu, il s’empare d’une guitare, d’un micro et clôture ses offices par quelques morceaux pop. C’est l’occasion pour lui de rôder un répertoire grand-public qui touche au plus profond dans les textes qu’il écrit.

MattMarvane_coverHDcmjn

A 17 ans, il monte une chorale de gospel. A 22 ans, il crée le groupe JTM Band avec qui il tourne de 2005 à 2012. Résultat : Plus de 300 concerts donnés à travers l’Europe et le Canada et environ 15 000 albums vendus.

Pour ce premier album solo, Matt Marvane s’est entouré du réalisateur Laurent Gueneau (Zazie, Sinsemilia, Souad Massi…) et des musiciens David Keler (basse) et Jean-Philippe Motte (batterie). La part belle est faite aux guitares acoustiques, au rhodes et aux sons vintage.

Les textes évoquent l’unité fraternelle (« J’ai besoin de ta main », « Plus jamais seul »), l’espérance et le courage face aux épreuves de la vie («Allez jusqu’au bout»), le devoir de pardonner (« imaginez »), les plaisirs simples d’une vie heureuse (« Un coin de paradis »)… On ressent une apparente innocence qui place l’écriture au centre de tout : un acte de partage et de transmission. Une maturité rare pour un si jeune artiste au point de toucher les internautes qui l’ont produit sur le site de My Major Company. Il est le premier artiste chrétien à franchir cette étape, la qualité artistique étant au rendez-vous. Matt Marvane puise ses inspirations dans la musique pop protestante anglo-saxonne, très en vogue aux Etats-Unis avec notamment Israel Houghton, Paul Baloche ou encore Matt Redman ; des artistes souvent méconnus du grand public mais capable de rassembler des foules immense lors de leurs concerts.

Matt Marvane voit son album comme un regard discret mais concret sur le fait de vivre sa foi pleinement.

Croire en chantant… la plus belle façon de voir le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s