Jeannette Bougrab « Ma république se meurt »

9782246755517Résumé

Dans cet essai sur l’état de la société française et des institutions nationales, l’auteure met en avant son attachement à la laïcité. Forte de son athéisme, elle veut lutter contre les déterminismes culturels et sociaux en prouvant qu’il est possible de s’extraire de son milieu et de la chape des traditions. Elle pointe les dangers d’un retour du religieux et du prosélytisme musulman.

Quatrième de couverture

Jeannette Bougrab est une femme insoumise. Athée dans une famille de musulmans, fille d’ouvriers immigrés devenue maître des requêtes au Conseil d’État, ministre passionnée dans un gouvernement conformiste, elle a transgressé les règles pour honorer celle à qui elle doit tout : la République française. Mais que sont devenus nos institutions et nos principes fondamentaux dans une société où règnent les inégalités et les discriminations, où le communautarisme religieux menace, et où la laïcité, l’école et l’armée sont en danger ?

En nous entraînant dans les coulisses du pouvoir, elle nous donne à voir l’envers d’une France fissurée. Analyse d’une société fragile, confession d’une femme atypique, ce témoignage est surtout un manifeste où le politique retrouve un visage humain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s