Le secret de la Visitation

imagesHomélie du 4eme dimanche de l’Avent

Luc I,39-45

Zacharie, le mari d’Elizabeth, prêtre au Temple de Jérusalem, a été mis au secret par la puissance d’un envoyé de Dieu lui annonçant la naissance inespérée d’un fils.

Oui, Elizabeth, la stérile, avancée en âge, qui avait porté longuement et si lourdement le secret honteux de sa stérilité, allait enfanter ! Un défi de Dieu !Mais qui passait par le secret obligé du géniteur charnel.

Secret, silence, épreuve de Zacharie qui a douté.

Elizabeth, elle, se cache pendant cinq mois dès qu’elle connait le secret de la conception exceptionnelle qui est en elle.

Dans la scène de la visitation de Marie à sa cousine, Luc nous donne à contempler deux personnages visibles : Elizabeth et Marie. Deux autres personnages sont cachés, encore secrets, invisibles, dans leur béatitude intra-utérine : Jean et Jésus.

Mais trois autres PERSONNES sont là, présentes, secrètes et invisibles :

Celui qui engendre : Dieu !

Celui qui est engendré : Dieu !

Celui qui est la « semence du Christ, c’est à dire l’Esprit de Dieu » : Dieu Lui-même !Toujours Dieu !

C’est bien Lui, le Souffle du Père au Fils, l’Esprit qui inspire Marie et fait tressaillir Jean, tout petit, embryonnaire, invisible, caché mais qui entend les salutations de Marie à sa mère.

Celui qui engendre, Dieu et Père, est là comme Présence invisible en tant que puissance d’engendrement, initiateur et Créateur. Il est secret mais signifié : le signe de sa Présence est son embryion de Fils, mystérieusement enfoui dans les entrailles d’une Vierge. Le secret du Père, c’est son Fils.

Celui qui est engendré, Dieu et Fils, est là comme Présence invisible en tant que Verbe incarné, encore caché dans la lente germination de la gestation qui précède la parturition. Le secret de Marie, c’est la présence en elle de ce Fils, et c’est pourquoi elle vient enfin partager ce secret joyeux avec Elizabeth qui, seule, parmi les humaines personnes, peut recevoir et porter avec elle cet immense et glorieux secret. Le secret du Fils, c’est son Père, l’origine unique et divine.

Celui qui est le Souffle du Père et du Fils, l’Esprit Saint, inspire Marie, lui souffle les paroles de la salutation, fait tressaillir le petit Jean et remplit sa mère d’une onde de Joie qui éclate en action de grâces:

« Bienheureuse celle qui a cru à l’accomplissement de la Parole ! »

L’Esprit Saint est la communication amoureuse du Père et du Fils. L’Esprit est LE secret de Dieu, invisible et présent !

Le sursaut du secret divin passe par ces personnes saintes et inspirées ; il est déja la parturition prophétique : le tressaillement, signe de l’action de l’Esprit et de sa fécondité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s