Conte de l’ermite breton

L’ermite et le feu de cheminée

 Ce soir-là, Frère Grégoire n’arrivait pas à allumer son feu rituel, son feu dans la cheminée, et dépité, il remettait du genêt bien sec, lequel flamboyait ardemment sans parvenir à faire prendre les bûches qui fumaient lamentablement avant de s’éteindre en gémissant.

Dépité, pas découragé, l’ermite réfléchissait aux causes de son échec d’autant plus qu’il ne loupait jamais son démarrage de flambée :

            – Mon genêt est bien sec mais il s’épuise avant d’avoir réussi à incendier les rondins .. évidemment, entre les brindilles si inflammatoires et les bûches trop grosses, je n’oublie jamais l’intermédiaire, branches ou moignons de pins de préférence …

            Il savait bien, le petit Frère, toutes les conditions requises, depuis les qualités du bois jusqu’aux vents soufflants qui permettaient ou non l’heureuse inspiration nécessaire. Le mieux était de mélanger les essences d’arbres : un peu de pin pour l’odeur de résine et l’activation du flamboiement, du châtaignier pour faire de la braise et durer jusqu’au petit matin, et puis les résistants comme le chêne seigneurial ou l’orme ou le frêne. Il les reconnaissait presque « à l’aveugle » par leurs seules odeurs et peut-être même par les bruits, les craquements et les bruissements des combustions ancillaires.

Lire la suite

Publicités

« N’ayez pas peur de l’homosexualité »

Par Jean-Pierre Mignard, avocat à la cour

Le Monde le 21 08 2012

Défendre la famille et appeler à prier pour elle dans un pays à bonne progression démographique sous-entend qu’elle est menacée. Le mariage de couples gays serait-il de nature à bouleverser la famille et le droit de l’enfant ?

L’Eglise a le droit de s’immiscer dans ce débat législatif. Il s’agit d’une liberté d’expression indiscutable qui ne porte ni de près ni de loin atteinte à la laïcité. Son opinion est d’autant plus utile que le mariage figure dans la liste de ses sacrements. Le cardinal-archevêque, en qualité de président de la Conférence épiscopale, peut faire lire une prière pour le moins réservée sur le mariage gay, mais de quelle opinion est-elle le reflet en dehors de celle de la hiérarchie ?

Selon un sondage IFOP, 65 % des Français seraient favorables au mariage homosexuel et 53 % à l’homoparentalité. L’indication dans le même sondage que 45 % des catholiques ne seraient pas opposés au mariage homosexuel est plus singulière. On doit dès lors regretter que n’ait pas été organisée une discussion entre les catholiques, invités à prier certes, mais pas à « discerner » entre eux et à haute voix. Il n’est pas trop tard.

Il convient en effet de vider une vieille querelle avant même de s’engouffrer dans l’affaire du mariage. L’homosexualité est-elle ou non une des déclinaisons naturelles de la sexualité ? Le mariage gay, au sujet duquel les divergences sont concevables, justifie qu’une ambiguïté soit levée. La thèse officielle désigne cette sexualité sous le vocable de « désordre ».

Lire la suite

Sur la religion catholique et l’argent

par Luc Ferry

Figaro du 23 08 2012

Dans le cadre du programme de l’Église intitulé « Parvis des gentils », le cardinal Ravasi, président du conseil pontifical pour la Culture, m’a proposé d’écrire à quatre mains un livre sur le sens du message christique pour les non-croyants. J’y travaille avec bonheur, notamment sur la question de l’amour, mais aussi sur celle de l’argent, que j’évoquais dans ma dernière chronique.

Je suggérais qu’à la différence des juifs et des protestants, pour lesquels le scandale n’est pas la richesse mais la pauvreté, le catholicisme avait eu tendance à tenir que, loin d’être un signe d’élection, une grande fortune serait plutôt un obstacle au salut, et le dénuement une voie d’accès. Certains lecteurs se sont émus de cette remarque, sans doute par malentendu, car les réticences de l’Église sur ce sujet sont non seulement patentes, mais théologiquement bien fondées.

Lire la suite

Le père de La Morandais au MEDEF

Le père de La Morandais interviendra le Jeudi 30 août entre 9h et 11h à l’université d’été du MEDEF sur le thème : « Avec ou sans argent »

 

Mercredi 29 août

Dedans ou dehors

14h00-15h00 Plénière exceptionnelle

15h30-17h30 Conférences-débats 2012, curieux passeports

Grands ensembles et poupées russes Figures de l’exil Par-delà l’en dedans et l’au dehors

17h45-20h15 Plénière d’ouverture Aux frontières de l’exclusion

20h45 Dîner 22h00 Soirée

Trop ou pas assez

14h30-15h00 Plénière exceptionnelle

15h30-17h30 Conférences-débats Trop ou pas assez d’autorité

Trop ou pas assez de sélection Trop ou pas assez de secret Trop ou pas assez de robots

Atelier Business Innovation

Posséder ou partager : telle est la question

17h45-20h15 Plénière Quand trop c’est trop

20h45 Dîner 22h00 Soirée

Jeudi 30 août

Avec ou sans…

9h00-11h00

Conférences-débats Avec ou sans argent Avec ou sans travail Avec ou sans le temps Avec ou sans âme

Atelier Business Innovation

Smart is beautiful !

11h15-13h15 Plénière La conquête de l’aire

13h15

Déjeuner

Atelier Business Innovation

Les pieds sur terre, la tête dans le Cloud

Vendredi 31 août

Seuls ou ensemble

9h00-11h00

11h15-13h15 13h15

Conférences-débats

L’entrepreneur face à l’exception française

« Heureux comme Dieu en France » Le paradigme de l’arche de Noé Rencontre Universités-Entreprises

Plénière de clôture L’Union fait la force

Déjeuner

DÉCÈS DE PATRICK RICARD

Le père de La Morandais à célébré les obsèques de Patrick Ricard le 22 août aux iles des Embiez

Fils de Paul Ricard, le fondateur de la société Ricard et créateur du pastis éponyme, Patrick Ricard a rejoint Ricard en 1967 et y a exercé des postes dans les principales fonctions de l’entreprise.
A la création de Pernod  Ricard, en 1975, Patrick Ricard a été nommé Directeur Général du Groupe puis, en 1978, Président-Directeur Général. Au cours de ces 30 années, il a su diversifier et internationaliser le groupe tout en assurant la montée en gamme de son portefeuille de marques.

En 2008, Patrick Ricard a quitté ses fonctions exécutives à la tête de Pernod Ricard. Il était depuis lors Président du Conseil d’Administration.

La société Ricard tenait une place particulière dans son cœur et elle lui doit beaucoup

Forêt des livres 2012

GONZAGUE SAINT BRIS VOUS INVITE LE DIMANCHE 26 AOÛT 2012

Fête annuelle, populaire, culturelle, gratuite et ouverte à tous, La Forêt des Livres,  est une signature d’écrivains sous les arbres centenaires du village forestier de Chanceaux-près-Loches. L’événement créé par Gonzague Saint-Bris, l’enfant du pays, existe depuis dix-sept ans et réussit la performance de réunir  en une seule journée 60.000 visiteurs autour de 150 auteurs  dans un village de 150 habitants, dans la Touraine des écrivains, au pays de Rabelais, de Ronsard, de Balzac et de Vigny. Les livres sont issus des arbres, il fallait que les écrivains reviennent avec l’hommage de leurs feuilles. La Forêt des Livres qui aura lieu cette année le dimanche 26 d’août est devenue l’Avant-première nationale à la rentrée littéraire  et anticipe par sa remise des Prix Les Lauriers Verts de La Forêt des Livres les récompenses de la rentrée. Elle est relayée chaque année par de nombreux médias nationaux.

Lire la suite