Conte de l’ermite breton

Le « petit » ermite

      Un ermite n’est pas à l’abri des rumeurs. Tout au contraire. Sa solitude mystérieuse suscite les fantasmes, les extrapolations, les illusions. En tout cas, une rumeur revint aux oreilles de Frère Grégoire, selon laquelle on l’appelait « le petit ermite de la montagne ».

       – Ermite de la montagne ? Je veux bien, maugréa-t-il, ma mais pourquoi « petit » ?

       Il fut contraint de s’avouer une petite écorchure d’amour-propre, lorsque l’inspiration l’inonda, en lisant le verset suivant :

              « Je te bénis, Père, d’avoir caché cela aux sages et aux habiles et de l’avoir révélé aux tout petits. » (Mt. XI, 25-27)

        – Bon sang de bois mais c’est bien sûr ! Je suis un « petit » parce que Sa Parole m’a été révélé à moi, qui n’étais et ne suis ni sage, ni habile ! Le « petit » est celui qui reçoit et non celui qui donne. D’ailleurs je ne donne rien et à personne, si bien que beaucoup croient qu’un ermite est inutile …

      Et Grégoire se mit à réfléchir à cette si longue Histoire de cette foule de « petits » que Dieu s’était choisi depuis la veuve de Sarepta, passant par David jusqu’à la « petite » Thérèse, ou Sœur Emmanuelle pour redécouvrir combien Il aimait à se servir de ces pauvres pour faire passer sa Parole. Les exemples abondaient mais il n’alla quand même pas jusqu’à s’inscrire sur la liste. N’y pensant même pas et surtout n’ayant même pas réalisé que personne n’avait évidemment autorité pour s’inscrire sur la grande Liste éternelle. Il y avait en effet une sorte de Conseil des grands chérubins qui avait cet office, mais l’ermite croyait-il aux anges ?

          Pour en revenir aux « petits », Frère Grégoire, poursuivant sa méditation, mit du temps à comprendre que lorsque les « grands » devenaient « petits » aux yeux de Dieu, tout en ne perdant pas leur « grandeur » aux yeux des hommes, c’était leur nouvelle « petitesse qui leur faisait acquérir  leur  nouvelle  « grandeur »,  selon  la        formule évangélique « Qui s’abaisse sera élevé et qui s’élève sera abaissé ». Petite phrase quasiment publicitaire, dans la puissance de sa formulation et de son mystère, mais qu’aucun homme politique n’avait jamais pensé à prendre comme devise affichée. L’ermite à cela pensa parce que le temps des élections approchait et qu’en bon citoyen de la terre et des cieux il n’était pas question d’abstention.

         Le  roi Saint Louis était demeuré royalement grand aux yeux de ses sujets , comme des historiens à la suite des siècles, tout en ne sachant pas trop si c’était son humilité qui l’avait élevé ou pouvoir exercé comme un service qui l’avait abaissé superbement. Le roi David avait été choisi par le prophète, tout dernier, rouquin berger, d’une série d’aînés au gabarit plus prestigieux et malgré la jalousie meurtrière du roi en place, avait été appelé à prendre sa place, ce qui, un moment lui tourna la tête jusqu’au meurtre, pour revenir au pardon, à la résipiscence et au lustre d’une belle royauté retrouvée, qui réconciliait la terre et les cieux.  Ignace de Loyola, d’abord seigneur et preux chevalier dans les combats, Louis de Gonzague d’illustre famille et mourant si vite dans la petitesse de sa jeunesse, Jeanne de Chantal, de noble lignée, abaissée dans sa condition d’épouse et de mère, Jean Marie Vianney, curé de campagne pouilleuse, la mère de l’empereur Constantin, la petite Hélène, Bernard de Clairvaux, sans oublier l’ermite Fiacre qui nourrissait les pauvres avec les produits de son potager. Toute la Communion des Sains !

        Le « petit » ou le caché, le « doux et humble de cœur ». Un grand Dieu dans une crèche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s