Pierre Botton : « Moi, ancien détenu, bâtisseur de prisons nouvelles »

Présentation de l’éditeur

Je n’ai jamais été un faux cul: la justice m’a condamné et je méritais d’aller en prison. Mieux, elle a sauvé ma vie, m’ouvrant les yeux sur ce qui est abusif ou pas. Mais cette période de détention n’a pas préservé mes liens familiaux, et notamment ceux avec mes enfants. Aussi, en 2010, j’ai pensé que mon expérience pourrait servir à réformer l’incarcération des primo-délinquants. J’ai proposé l’instauration de mesures améliorant le choc subi par ceux qui entrent en prison pour la première fois, ainsi que la création d’établissements différents… « Construire des prisons nouvelles préservant les liens avec les proches, donc luttant contre la récidive », telle était mon utopie. Avec le soutien du président de la République, des gardes des Sceaux, des médias, de certains surveillants, de différentes associations, de tous les partis politiques, d’icônes comme Robert Badinter, Simone Veil, mais aussi de quinze patrons des plus grandes sociétés françaises, de vedettes emblématiques de la musique ou du sport, allais-je pour autant parvenir à faire évoluer les mentalités et les conditions de détention des 65 500 détenus enfermés dans les prisons de la République ? C’est cette aventure humaine, mouvementée et passionnante, douloureuse, aussi, que je vous livre dans ces pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s