Sur le Blog de Luc Ferry : « Deux conseils de lecture »

– Monique Atlan et Roger-Pol Droit :Humain. Une Enquête philosophique sur ces révolutions qui changes nos vies, Flammarion, décembre 2011.

– P. Alain de la Morandais : La ronde des vices. Les 7 péchés capitaux, Salvator, janvier 2012.

J’ai déjà eu l’occasion de parler ailleurs, sur BFMtv, de l’excellent ouvrage de Roger-Pol Droit et Monique Atlan,Humain –Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies (Flammarion). Les deux auteurs ont entrepris un tour du monde des laboratoires scientifiques, des universités, des centres de recherche… Ils ont interviewé une cinquantaine de penseurs de tous horizons – biologistes, physiciens, sociologues, historiens, philosophes, psychanalystes… sur les questions cruciales qui touchent aux « révolutions de l’humain » que la technoscience est en train d’engendrer et qui repoussent les limites de la vieillesse, de la maladie et même de la mort. Impossible, par définition, de résumer ce livre. On y croise Henri Atlan et Marcel Gauchet,  Jürgen Habermas et Peter Sloterdijk, Erik Orsenna et Joel de Rosnay, Etienne Klein et Francis Fukuyama et tant d’autres personnalités passionnantes que je ne peux toutes citer ici. Je puis simplement dire que c’est un de ces ouvrages de fond qu’il faut avoir chez soi et prendre le temps de lire avec soin. Bien écrit, parfaitement clair, c’est un régal pour l’esprit, pour donner à réfléchir, pour s’informer aussi, tout simplement, des évolutions qui bouleversent aujourd’hui nos existences : manipulations de l’ADN, clonage, exploitations des cellules souches, nanotechnologies, médecine régénératrice…Une somme réellement passionnante que ceux qui suivront mon conseil de lecture sauront apprécier.

La semaine dernière, j’ai pris aussi le temps de lire l’ouvrage du Père Alain de la Morandais, La ronde des vices. Les sept péchés capitaux, et c’est peu de dire que, là aussi, dans un tout autre genre,  je n’ai pas non plus regretté ! C’est vraiment un livre  épatant, plein d’humour, d’intelligence, de savoirs érudits mais distillés sans pédanterie aucune, avec grâce et générosité, bref, un livre à l’image de son auteur. Attention, je ne dis pas – ce serait une bien mauvaise plaisanterie – que cette ronde des vices est une autobiographie ! Mais ironie mise à part,  il y a un peu de ça, car par delà l’analyse en profondeur, à la fois théologique, philosophique, voire psychanalytique,  des sept péchés capitaux – l’orgueil, l’envie, la luxure, l’intempérance, la colère, la paresse et l’avarice –  Alain de la Morandais nous parle de lui, de ses souvenirs, de ses attachements,  de ses goûts et de ses dégoûts, de ses engagements, de ses difficultés, parfois, avec son institution –  ce qui rend son ouvrage plus vivant et plus attachant encore. Car le Père de la Morandais est un homme bien atypique dans l’Eglise. Il a connu la guerre d’Algérie à l’issue de laquelle, avec un courage et une générosité exceptionnels, il s’est engagé pour aider, parfois même pour sauver les Harkis. Il a vécu Mai 68 de près et il connaît comme nul autre peut-être dans l’Eglise d’aujourd’hui, le monde politique et médiatique. Il est d’ailleurs l’un des participants, sur Direct 8, à côté des ses deux amis, le rabin Haïm Korsia et l’islamologue Malek Chebel, d’une excellente émission, Les enfants d’Abraham.  Impossible, là encore, de résumer ce livre – chacun des vices faisant l’objet d’une étude singulière –  mais c’est avec chaleur et la certitude de ne pas décevoir que j’en recommande la lecture !

http://www.lucferry.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s