Noël

Le Fils de Dieu s’est fait chair pour nous apprendre un combat : le combat de la Lumière contre les ténèbres ! L’ Enfant qui naît au creux d’un rocher nu de la Terre de Judée inaugure un combat. Il s’engage charnellement contre la Mort. Une lutte inouïe. Toutes les forces du cosmos participent à l’enjeu, du fond de cette Nuit de l’ Histoire : un astre l’annonce, les anges frémissent et prophétisent la victoire, les pauvres et les puissants s’inclinent. Mais à peine la Paix et la Gloire sont-elles promises que l’ Enfant doit fuir sa patrie, traverser le désert et connaître l’exil; que la répression s’abat, féroce et sanglante, sur des enfants innocents; que les polices impériales dépêchent espions et délateurs pour protéger un trône. Le Fils de l’Homme, à peine né, devient le compagnon des exclus, des étrangers, des nomades, des émigrés, de toux ceux qui n’ont pas de lieu où se fortifier, pas de camps retranchés. Au commencement était la lutte, celles quatre éléments et l’ Esprit de Dieu planait sur les eaux. Au commencement était l’ Enfant, celui qui annonce que l’Homme n’est pas né pour mourir mais pour commencer. Et recommencer. Noël, célébration des commencements, n’est pas la fête des petits bonheurs tranquilles : l’ Enfant naît dans la précarité, l’aventure. Le massacre se prépare. La rumeur de la naissance fait trembler le pouvoir. Le Christ naît et renaît, commence et recommence, dans un monde où il y a d’abord un rapport de forces. La Promesse qui nous est faite de Paix et de Justice est un défi à la soumission, à l’injustice, à la violence et à la guerre. Un défi qui passe par nos mains et par nos coeurs. Une liberté prête à renaître sans cesse et à recommencer, pour crier et chanter son refus de la fatalité. On ne peut entreprendre de modifier tout rapport de forces que si on a la force de le faire – cela peut commencer humblement par la fuite et l’exil ! – , une force d’âme. Et cette force d’âme tressaille en nous par la Promesse du Fils de Dieu, depuis Bethléem jusqu’au Golgotha : les forces de la mort seront vaincues ! Cette nuit, une fois, une fois encore, une lutte nouvelle s’ inaugure et recommence : celle de la Lumière contre toute nuit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s