Chronique « présidentielles »

Présidentielles : les primaires ou l’abus de démocratie

– Tu as voté aux primaires du PS ?
– Non … je ne suis pas encarté au PS.
– Mais n’importe qui, de droite ou de gauche, pouvait voter !
– Ah! Bon. Ce n’était pas comme la dernière fois, en interne, avec Ségolène gagnante ? C’est devenu la course à l’échalote ….avec danger d’une surenchère de démocratie incontrôlée.
– Pourquoi ?
– Parce que le principe d’égalité n’est pas respecté. Un exemple tout simple : j’ai un ami, en Lozère, dans un bourg, et qui est notable …problème pour lui et bien d’autres : où est le respect du secret du vote ? Aussi bien en allant voter ou en s’abstenant, les citoyens ont été contraints de dévoiler leurs opinions politiques. Quand je suivais les cours de Droit constitutionnel au Panthéon avec le professeur Hauriou, je me suis toujours souvenu de l’article 3 de la Constitution de la V ème selon lequel le suffrage est toujours « universel, égal et secret. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s