« Habemus Papam »

Ce film original est une sorte de parabole sur le pouvoir et comme un appel de la part de l’incroyance à l’ Eglise-institution. S’y mêlent finement humour et gravité. Réflexion sur le « pouvoir » : aucun de ces cardinaux, réunis en Conclave pour l’élection d’un nouveau Pape, ne brigue le pouvoir … bien au contraire, la seule – ou presque – prière du film est une imploration pour que le « calice s’éloigne »; à méditer pour les hommes politiques du monde politique ordinaire ! Mais le Pape élu non seulement ne croit pas en ses propres forces pour assumer le poids terrible de cette charge au niveau mondial mais doute si bien que ce soit le « choix de Dieu », qu’après s’être enfui pour retrouver la « vraie vie », il se récuse publiquement. Le psychanalyste, appelé à la rescousse par les cardinaux, toujours coupés du monde, échoue, même si, par le jeu, il réussit à faire retrouver à ces vieillards vénérables leur âme d’enfant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s